FICHE DE RÉGLEMENTATION DIV 245



Pour naviguer en toute sécurité et en accord avec la réglementation en vigueur, vous aurez besoin d'être équipés en conséquence
et de suivre un certain nombres de règles. 

Nous avons créé cette fiche pratique pour vous aider à y voir plus clair entre obligations et recommandations
afin de vous permettre de profiter de votre flotteur Galaxy en toute sécurité.

PRÉAMBULE

Cette fiche a été réalisée à l'aide du document officiel édité par la direction générale des infrastrutures, des transports et de la mer,
en mai 2016 : 

Équipement de sécurité des navires de plaisance

Téléchargement PDF

LA LÉGISLATION EN VIGUEUR EST DÉCRITE DANS LES DEUX TEXTES DE RÉFÉRENCE :

1 -  la division 240 applicable à compter du 1er mai 2015 :

Téléchargement PDF DIV 240

La division 240 a été modifiée afin de mieux répondre aux exigences de sécurité des plaisanciers. 

De cette modification est née la division 245.


2 - La division 245

Téléchargement PDF DIV 245

La division 245 traite des exigences techniques et de construction des navires non soumis au marquage CE.
Il faut déjà bien noter la différence entre le matériel obligatoire et le matériel de sécurité adapté à la navigation pratiquée.

Pour ce faire, les conseils prodigués par la SNSM dans le document cité plus haut sur l'équipement des navires de plaisance sont à suivre à la lettre, ce sont des hommes de métiers qui les donnent.

Rappel des éléments de base :

*Abri: endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance .

  • matériel sécu adapté à la navigation pratiquée
  • dotation basique: jusqu'à 2 milles d'un Abri*
  • dotation côtier: jusqu'à 6 milles d'un Abri*


Seules ces 2 dotations nous intéressent avec nos kayaks sit on top


NOUS AVONS ÉLABORÉ UNE LISTE PRÉCISE DU MATÉRIEL OBLIGATOIRE POUR TOUTE SORTIE EN MER AVEC VOS FLOTTEURS


A -  
DOTATION BASIQUE - MATÉRIEL OBLIGATOIRE (jusqu'à 2 milles d'un abri*)

1 -  Équipement individuel de flottabilité (EIF)

Performance exprimée en newtons. la norme doit être NF-EN 12402 ou norme équivalente.
L'équipement doit être adapté à la morphologie du pratiquant et répondre aux caractéristiques suivantes :

  • 50 newtons au moins (aide à la flottabilité) pour une navigation jusqu'à 2 milles d'un abri*
  • 100 newtons au moins (gilet de sauvetage) pour les enfants de 30 kgs maximum quelle que soit la distance d'éloignement d'un abris*

NB : Combinaison de protection. Cet équipement de protection se substitue à l'EIF s'il est porté en permanence.
Il protège le torse et l'abdomen et présente une flottabilité positive jusqu'à 2 miles d'un abri* et de 50 newtons jusqu'à 6 milles d'un abri*

2 -  Dispositif lumineux (pour être secouru il faut être vu)

Une lampe torche étanche ou moyen lumineux individuel (type lampe flash ou cyalume), d'une autonomie minimale de 6 heures et assujetti à chaque équipement individuel de flottabilité.


3 -  Dispositif de remorquage

Un bout (5 à 8 mètres environ). Il peut être avec ou sans amortisseur, avec flotteurs ou non. On peut le fabriquer soi-même ou l'acheter "tout fait".


4 -  Annuaire des marées 

Votre détaillant d'articles de pêche vous en fournira un gratuitement.
Pour une navigation basique en côtier, il suffit d'avoir un moyen de connaitre les heures de marées du jour et de la zone de navigation.
L'emport de l'annuaire n'est pas obligatoire.



B -  DOTATION COTIER - MATÉRIEL OBLIGATOIRE ( jusqu'à 6 milles d'un abri* )


ATTENTION

Au delà des 2 milles votre équipement individuel de flottabilité (EIF) doit répondre aux caractéristiques suivantes :

  • 100 newtons au moins jusqu'à 6 milles (gilet de sauvetage). 
  • 150 newtons pour une navigation toutes zones (gilet de sauvetage).
    C'est celui que nous recommandons.


Ensuite, en plus de la dotation Basique A, vous devez vous munir du matériel suivant :

5 - Dispositif de repérage et d'assistance pour personnes à la mer

Les lampes flash qui équipent les nouveaux gilets s'allument dés la mise à l'eau et nt une autonomie de plusieurs dizaines d'heures. On les trouve aussi indépendamment pour équiper son ancien gilet.


6 -  3 feux rouges à main

Depuis le 1er janvier 2016, les fusées périmées peuvent être rendues au point de vente lors de l'achat de nouvelles.
Ne surtout pas les jeter, les stocker ni les utiliser comme feux d'artifices, cela pourrait déclencher les secours.


7 -  Compas magnétiques ou GPS

Tout en gardant à l'esprit que l'électronique embarquée peut tomber en panne.


8 -  Cartes marines de la zone de navigation

Vous pouvez vous les procurer (cartes payantes) sur  www.navikayak.fr/


9 -  Règlement international pour prévenir les abordages en mer (RIPAM)

Téléchargement PDF RIPAM


10 -  Description du système de balisage

Téléchargement PDF BALISAGE

À ce matériel obligatoire, on peut rajouter un matériel complémentaire qui peut s'avérer nécessaire et plein de bon sens.

  • Une VHF étanche (de préférence optez pour VHF ASN)
  • Un couteau de survie multifonctions
  • Un sifflet (qui trouve facilement sa place dans le gilet), une corne de brume.
  • Des piles de rechanges adaptées à vos appareils (GPS portable, lampe de poche...)
  • Une trousse de premiers secours.

Cette liste est loin d'être exhaustive...

En vous rappelant que brassières et gilets ne sont efficaces que s'ils sont portés !
Vérifiez bien que votre matériel est conforme à la réglementation en vigueur et assurez-vous périodiquement de son bon entretient.
Ne le stockez pas au soleil et après chaque utilisation, pensez à le rincer à l'eau douce et à le faire sécher.

Vous retrouverez tous ces conseils et encore d'avantage sur  www.snsm.org

N'hésitez pas à leur faire un don, la snsm dépend de nous tous :)



Accept

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre visite.