TRANSPORT SUR GALERIE


Je ne traiterai ici que du transport sur galerie de base, c'est à dire la galerie composée de 2 barres standards que l'on

trouve dans le commerce et adaptée au type de véhicule.


1 -  TOUT D'ABORD, QUE DIT LE CODE DE LA ROUTE ?


BAGAGES ET CHARGEMENTS

Un chargement mal organisé est dangereux car des objets déposés sur la plage arrière ou sur les sièges se

transforment en projectiles lors d'un freinage violent. Quelles que soient les circonstances, bagages et chargement ne

doivent pas gêner les mouvements ou la visibilité du conducteur. Placez de préférence les bagages dans le coffre, en

prenant soin de les attacher ou de les caler pour éviter déplacements et bruits gênants.


CHARGEMENT SUR LE TOIT


Les objets trop encombrants peuvent être arrimés sur le toit par l'intermédiaire d'une galerie ou d'un couple de barres

de fixation. Il existe aussi des " coffres de toit ", que l'on fixe aussi sur des barres ou sur une galerie.

Si le chargement dépasse le véhicule, il faut impérativement respecter les contraintes suivantes :

  1. Rien ne doit traîner sur le sol
  2. À l'avant aucun dépassement n'est autorisé
  3. La largeur maximale est fixé 2,55 mètres.
  4. La hauteur n'est pas limitée, sauf si la réglementation routière ou le contexte impose de contraire.


Au-delà d'un mètre de dépassement, le chargement doit être signalé par un dispositif réfléchissant omnidirectionnel.

La nuit, ce dispositif doit être complété par un feu rouge fixe placé à l'extrémité du chargement.

Le poids du véhicule chargé ne doit pas dépasser le poids total autorisé en charge mentionné sur la carte grise.



2 -  ARRIMAGE :

Pour la plupart d'entre nous, 2 sangles sont nécessaires.

Elles passent par les trous auto-videurs et autour des barres de toit.

Le kayak repose sur des mousses de protection.

Des mousses supplémentaires peuvent être ajoutées au niveau des cliquets pour éviter de rayer la coque du kayak.

Personnellement, sur les longs trajets, j'opte pour une troisième sangle de sécurité sur l'avant du kayak.

(certains rajoutent un bout à l'avant et à l'arrière, surtout pour les véhicules dont les barres de toit sont rapprochées)

Un noeud supplémentaire, à proximité du cliquet de sangle, est une bonne option pour sécuriser un peu plus le chargement.

Contrôlez régulièrement l'état de vos sangles, au moindre signe d'usure, remplacez les !

Ensuite suivant le type de kayak il sera mis coque en l'air ou coque contre les barres.

Sur les différents blogs ou sites professionnels, sont conseillées les méthode majoritairement employée.

  1. Coque sur barres de galerie pour les sit-in (pour protéger l'hiloire)
  2. Coque à l'envers pour les sit-on pour éviter de l’abîmer.



3 -  ADOPTEZ LA BONNE CONDUITE  
        (Caradisiac forum voitures)

Avec une lourde charge sur le toit, évitez à tout prix les mauvaises routes cahoteuses et les nids de poule.

Votre pavillon en ressortirait gondolé.

Adoptez une allure raisonnable.

N'oubliez pas que la masse, même bien attachée ne demande qu'à s'échapper.

Accélérations brutales et freinages appuyés sont à proscrire.

Prudence aussi dans les virages. La force centripète (contraire de centrifuge) n'est pas négligeable.

C'est pour cela que l'arrimage vers les deux côtés, l'avant et l'arrière, doit être parfaitement tendu et réalisé avec des sangles qui ne risquent pas de se détendre.

Vérifiez fréquemment le serrage de votre galerie sur la carrosserie en secouant bien fort l'ensemble.

La voiture et les barres doivent bouger de concert.

Ce ne sont là que quelques conseils de bons sens et vous êtes seul responsable de votre chargement.


Bonne route !



QUELQUES ASTUCES SUGGÉRÉES PAR D'INGÉNIEUX GALACTIQUES !


LA TECHNIQUE DES VENTOUSES :




LA TECHNIQUE DE L'HUILE DE COUDE !





LA TECHNIQUE DE LA RALLONGE !



Accept

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre visite.