L'hiver est un moment privilégié pour jeter un coup d'oeil approfondi à notre camarade de sortie. Les tempêtes hivernales, le mauvais temps, les températures fraîches ne nous donnent pas tellement envie de sortir sur l'eau, alors autant mettre ce moment de repos à profit pour redonner un coup de fraîcheur à notre monture.

Inspection en profondeur du flotteur

Tout d'abord avant de commencer l'entretien des accessoires et du flotteur, il sera bon de s'assurer de l'intégrité totale du flotteur. On a tous plus ou moins rajouté quelques accessoires, donc éventuellement fait des trous en plus. Le kayak, lors de la saison précédente a été manipulé, traîné sur le sable ou les cailloux, peut être des vis de maintien d'accessoires se sont dévissées, etc,etc...
Pour s'assurer que le flotteur est toujours étanche, rien de mieux que de le remplir d'eau...
Placez le kayak sur des tréteaux ou sur des madriers pour qu'il ne soit pas en contact avec le sol et que cela vous permette de l'examiner de tous les côtés.
Remplissez le d'eau, il est primordial que le support sur lequel le kayak est posé ne présente pas d'aspérités, de pointes, pouvant abîmer la coque, le poids du kayak étant très important une fois rempli d'eau...
Vous pouvez éventuellement rajouter un colorant dans l'eau, comme cela la moindre fuite sera visible rapidement
Vous trouverez sur le net des tutos explicatifs pour réparer une fissure ou un trou sur une coque en polypropylène, sinon il existe des professionnels pour le faire ou rapprochez vous d'un club de kayak, ils sauront vous aider
Contrôlez toutes les vis, inserts, passage d'axes, porte cannes, gouvernail, trous auto videurs, etc, etc

Révision des composants

Contrôlez l'état des bouchons, des inserts, des câbles de gouvernail, des lignes de vies, des poignées de portage, du siège et de ses fixations, en cas de besoin, tous ces accessoires se trouvent en pièces de rechange sur le site.


Retirez toute la visserie, les anneaux D... Faites tremper tout cela 48h00 dans du vinaigre pour enlever toute trace d'oxydation éventuelle, nettoyez les inserts libérés de leurs vis de toute trace de sable ou de sel, mettez de la graisse de protection sur les filetages, remplacez toute visserie abîmée avant de remonter le tout, refaites les joints défectueux 

Comme le kayak est resté inutilisé pendant un moment, nettoyez l'intérieur avec un produit vaisselle par exemple et rincez à grande eau. Une fois vidé, laissez les trappes d'accès à l'intérieur de la coque ouvertes de manière à le ventiler et le sécher

Pensez aussi à l'entretien de votre électronique embarquée, un spray contact sera le bienvenu sur les fiches et cosses de branchement, faites la chasse à l'oxydation...

Pour que votre kayak soit toujours au mieux de sa forme, une fois la saison redémarrée, il est important après chaque sortie:
de rincer à l'eau douce et de nettoyer les éventuelles taches ( encre de seiche par exemple) avec un savon neutre
d'enlever toutes traces de sel, sable, qui pourraient stagner au niveau du gouvernail ou du rail de pédales de commande
de vider l'eau stagnante à l'intérieur de la coque
de laisser le kayak sécher en gardant ouverts les trappes et accès à l'intérieur de la coque

Par ces simples mesures d'entretien votre machine sera toujours au mieux de sa forme et vous conduira en toute sécurité vers de nouvelles aventures

La vie est une aventure